Coupe du Monde, Groupe A : la – triste – fête aux penaltys