La France montre enfin un visage de mondialiste